Collectif Éthique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

#iPHONE REVOLT

Il y a un pépin dans l’Apple

Aujourd’hui 3 novembre, jour de lancement de l’iPhone X, dernier-né d’Apple, des dizaines d’organisations et d’activistes du monde entier se mobilisent, à l’appel de l’ONG SACOM, partenaire de Hong Kong du Collectif Ethique sur l’étiquette, dans le cadre de leur campagne iSlave at 10.

Alors qu’Apple va lancer en grande pompe l’iPhone X, afin de célébrer le dixième anniversaire de la “révolution” initiée par la commercialisation du 1er iPhone en 2007, des activistes d’Hong Kong et du monde entier – Philippines, Etats-Unis, Royaume-Uni, Autriche= :, France, Allemagne, etc. – organiseront des actions devant des Apple Stores pour demander à la marque de modifier sans délai ses pratiques, autour de trois demandes fondamentales :

—  Respect de tous les droits syndicaux pour tous les travailleurs
—  Doublement des salaires de base pour garantir les besoins de base des travailleurs
—  Cesser la flexibilisation du travail

En France, c’est la campagne iPhone Revolt qui prend le relais.

Apple fête de manière bien étrange le 10ème anniversaire de son produit phare : élections syndicales biaisées, flexibilisation extrême du travail qui fragilise les ouvriers, salaires trop faibles, management militaire, les violations des droits fondamentaux au travail n’ont jamais cessé dans l’histoire de la production des iPhones, dans l’usine Foxconn, tristement célèbre pour le suicide de plusieurs employés, comme ailleurs.

« Les chefs de ligne se tiennent tous derrière vous lors des élections syndicales, et voient donc pour qui vous votez. De plus, vous devez écrire votre nom sur le bulletin, qui n’a alors plus rien de secret »
« Ce que je gagne est juste suffisant pour payer ma chambre, et ma nourriture. Si j’avais un enfant, comment pourrai-je le nourrir ? »
Témoignages de salariés de l’usine Foxconn.

Apple, qui réalise des milliards de dollars de chiffre d’affaire, et des bénéfices colossaux, ne peut plus rendre complices de ses pratiques coupables les consommateurs qui achètent ses produits.
Malgré son statut de marque la plus puissante du monde, Apple joue très gros avec ce lancement. C’est l’occasion pour les consommateurs-trices d’interpeller la marque à la pomme au sujet de leur volonté d’avoir des smartphones socialement, humainement, et écologiquement responsables.

-  Retrouvez-nous aujourd’hui devant les magasins Apple
-  Signez la pétition de SACOM
-  Diffusez la campagne i-Phone Revolt
-  Soutenez la campagne iSlave at 10






Liens utiles